Published: oct 01 Posted Under: Funk Artiste

JEAN CARN

Cette vocaliste aura dû attendre l'émergence de la ballade soul sophistiquée, en réaction à l'hégémonie du rap sur les radios afro-américaines, pour connaître son heure de gloire au milieu des années 1980.

Jean a toujours voulu mettre sa technique vocale, héritée du gospel, au service du jazz. A l'université où elle suit des études de musique, elle rencontre le pianiste Doug Carn qu'elle épouse. Ensemble, ils s'installent sur la Côte Ouest au début des années 1970 et réalisent une série d'albums bien notés qui permettent à Jean de travailler pendant quelque temps au sein de l'orchestre de Duke Ellington.

Au lendemain de son divorce, Jean Carn rencontre le batteur et producteur Norman Connors qui la pousse à se tourner du côté du R&B, un marché qu'elle a eu l'occasion de fréquenter par le biais du groupe Earth, Wind & Fire.

Ses débuts sur Philadelphia Internantional en 1977 avec l'album "Jean Carne" et le single "Free Love" laissent entrevoir la connivence artistique qui rapproche soul et jazz, mais aussi le potentiel commercial d'un style radicalement éloigné de la tendance disco du moment. Rapidement, d'autres recueils suivent: "Happy to Be with You" en 1978 (Don't Let It Go to Your Head), "When I Find Your Love" à la fin de l'année suivante (My Love Don't Come Easy) et "Sweet and Wonderful" en 1981 (avec une version de "Love Don't Love Nobody" des Spinners).

Au terme d'un court séjour chez Motown qui débouche sur l'enregistrement de "Trust Me" (avec sa lecture de "If You Don't Know Me By Now", éclairée par la présence des Temptations), Jean ajoutez un « e » a son patronyme pour publier en 1986, "Closer Than Close", dont la plage titre, produite par Grover Washington Jr., occupe le première place des Black charts pendant deux semaines cet été-là. Ce succès, alimenté par deux autres extraits du disque ("Flame of Love" et "Everything Must Change") lui permet de continuer sur sa lancée dans un style apparenté au format Quiet Storm, proposant de nouveaux albums ("You're A Part of Me" en 1988, "Love Lessons" en 1996) tout en multipliant les rencontres en studio avec Billy Paul, Grover Washington Jr., Stanley Turrentine.

Aujourd'hui retournée à Atlanta, Jean continue à se produire dans les clubs chics et les cabarets de l'Amérique noire, souvent avec son ami Norman Connors.

Link : https://www.youtube.com/watch?v=VokLZ7xDQsc

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.