Published: avr 02 Posted Under: Funk Artiste

JAMES BROWN

James Brown est né le 3 mai 1933 à Macon (Georgie, USA) dans une famille pauvre. Il est très vite confronté à la dureté de la vie et doit suivre ses parents dans les champs pour ramasser du coton ou cirer des chaussures dans le centre ville d'Augusta ou ses parents se sont installé peu de temps après sa naissance. Il est rapidement confronté à la violence et participe à une attaque à main armée à l'âge de seize ans. C'est en prison qu'il va faire la rencontre de Bobby Byrd et devenir membre de son groupe de gospel en 1952. James Brown devient vite le leader du groupe qui va enregistrer deux albums et révolutionner le monde du rythm and blues. En 1963, la sortie de l'album live “Live At Apollo” parachève le succès du chanteur et le propulse au rang de star national. Il enchaîne les albums et les tubes jusqu'en 1970 et la sortie du désormais classique "Sex Machine".

James Brown devient moins prolifique à partir du milieu des années soixante dix, et il faut attendre 1985 pour le retrouver au sommet de sa forme avec le titre "Living In America" qui sert à la bande originale du film "Rocky IV". Hélas, se retour sur le devant de la scène est vite interrompu car James est condamné à six ans de prison pour détention d'armes. Par la suite, il va alterner les arrestations pour violence conjugale (marié 4 fois, il est père de 6 enfants) possession de drogues, etc. Ses prestations scénique continuent de le mener aux quatre coins du monde mais James Brown ne sort que très peu d'albums studios même s'il participe régulièrement à l'enregistrement de titres avec d'autres groupe ("They Don't Want Music", avec les Black Eyed Peas en 2005). Il décède le 25 décembre 2006 à Atlanta laissant au monde de la musique un héritage composé de plus de 75 albums lui ayant valu, non sans raison, le surnom de "The Godfather of Soul".

Link : http://www.jamesbrown.com/

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.