Published: mar 01 Posted Under: Dj Star

D.O.N.S

C'est en 1996 que le DJ et producteur Ollie Goedicke, alias D.O.N.S commence à produire de la musique. Les premières démos qu'il envoie aux maisons de disque suscitent très rapidement des réactions et c'est finalement en juillet 1996 qu'un directeur artistique de label lui demande un titre pour une compilation de dance. C'est alors plein d'enthousiasme qu'Ollie Goedicke se met au travail et fournit un morceau dès le lendemain avant même de réfléchir à un titre pour celui-ci.

C'est à ce moment précis que D.O.N.S nait. Le premier single, « Drop The Gun » devient rapidement un hit dans les clubs et entre même dans le classement des ventes nationales en Allemagne. Le label AM : PM prend en charge la sortie du titre au Royaume-Uni. La première signature de D.O.N.S se fait sur le fameux label de dance, Kontor Records, qui lance avec Ollie Goedicke sa première sortie de disque. Label qui aujourd'hui encore reste la maison mère de D.O.N.S.

Sa période dans le groupe des Warp Brothers et ses hits en tant que producteur lui apportent une notoriété certaine en tant que DJs et en 2004, il décide de revenir à son pseudonyme d'origine, D.O.N.S. Il produit une nouvelle version de « Pump Up The Jam », collaboration datant de 1997 avec Technotronic, ayant très bien marché à l'époque. Huit ans après ce remake fait autant de bruit que l'original, et même plus à l'international, atteignant la 22ème place des charts britanniques en 2005. Roger Sanchez et Pete Tong font partie des grands noms qui ont beaucoup passé le titre et ont aidé à le rendre populaire.

D.O.N.S profite du buzz et de l'été pour lancer un nouveau morceau, « Big Fun », toujours chez Kontor Records. Le titre bouscule tout sur son passage et se promène dans les hauteurs des charts de dance allemands. Le club londonien Ministry Of Sound aime le titre et Hed Candy le signe pour le Royaume-Uni. La voix de la chanteuse Terri, le mix de D.O.N.S et un remix de Michi Lange constituent le single qui semble paré à devenir un hit.

Juin 2007, D.O.N.S s'offre Gloria Gaynor sur « Supernatural Love », cette fois sur le propre label que ce dernier a lancé, Kingdom Kome Cuts. Accompagné d'une pléthore de remixes, cette démonstration de house vocale devient un véritable hymne du genre. En Afrique du Sud, en Australie, à Singapour, Paris ou aux États-Unis et en Angleterre, D.O.N.S fait partager son travail à travers le monde, en compagnie de Terri, qui chante live. Cela fait son effet dans les plus grands clubs.

Ollie Goedicke, DJ Olli ou D.O.N.S reste bien occupé en dehors des platines, travaillant pour sa compagnie Unlimited Sounds GmbH dont les labels Kingdom Kome Cuts et Kingdom Kome Black lui donne du pain sur la planche. Avec des artistes comme Sebastien Leger, Antoine Clamaran, John Morley, Louis Osbourne, Jerry Ropero, Clubworxx et bien d'autres, celui qui s'est mystérieusement nommé D.O.N.S ne risque pas de rester silencieux dans nos enceintes.

Link : https://www.facebook.com/donsdj

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.